VOYAGES ET CULTURES

 Voyages et sorties culturelles

Séjour balnéaire à BELLARIA du 3 au 10 septembre 2023

Nous sommes 55 personnes à embarquer le dimanche 3 septembre 2023 pour la destination de Bellaria.

Initialement un bus de 57 places était prévu mais pour des raisons internes à l’entreprise c’est un bus à étage de 77 places qui nous transportera avec comme chauffeur Philippe, personne très compétente.

Après trois arrêts en cours de route, nous arrivons vers 17h à destination.

Lundi matin, une participante apprend le décès de son mari, elle réussira à rentrer mardi matin en Alsace avec un bus de la même société qui rentrait d’un séjour à Torre Pedrera situé à quelques kilomètres de notre hôtel.

La piscine de l’hôtel a été appréciée les premiers jours de notre séjour car un vent assez fort interdisait toute baignade en mer.

A partir du jeudi, quelques inquiétudes sur l’état des participants, un premier malade, un deuxième et le vendredi une douzaine de personnes souffraient de dérangements intestinaux à des degrés divers suivant les individus.

Probablement une gastro limité à notre groupe ou quelque chose de proche.

Le samedi la santé était retrouvée pour la majorité des participants, mon inquiétude était que notre  chauffeur Philippe soit touché.

La présence du bus sur place avec son chauffeur nous a permis de nous rendre à St.Marino le mardi matin, excursion toujours très appréciée et le samedi matin de nous rendre à proximité de Santarcangelo chez un artisan producteur d’huile d’olives.

Notre retour en Alsace le dimanche 10 septembre  fut une épreuve : premier ralentissement après une heure de route, à une cinquantaine kilomètres de Milan, accident certainement grave où nous avons été immobilisés une heure de temps.

Après l’attente aux feux qui régulent l’entrée dans le tunnel du Gothard, nous avons été immobilisés par les feux rouges au milieu du tunnel. Après une attente de quarante-cinq minutes environ, un agent du tunnel nous a fait faire demi-tour dans une alcôve assez profonde, après dix à quinze minutes la manœuvre était réalisée.

Nous avons repris le chemin du col, où nous avons bouchonné depuis le sommet pour rejoindre l’autoroute puis pour clôturer ces différents épisodes, travaux de nuit sous un pont à l’entrée de Bâle nous a fait perdre quarante-cinq minutes.

Nos trajets : dix heure à l’aller et seize heures au retour. Les aléas de la circulation ne peuvent se prévoir….

Malgré ces  désagréments du voyage retour, tous les participants ont appréciés l’accueil et le séjour à l’hôtel Acquamarina où la sympathie du patron Gianni y est pour beaucoup.

                                            

                                                                                                                     Claude Barlier

 

Dans la même catégorie…

RETROUVEZ TOUTES LES ARCHIVES DES PHOTOS DE NOS ACTIVITÉS DES ANNÉES PASSÉES EN CLIQUANT SUR LE BOUTON CI-DESSOUS